Skip to content

SOS Samen op straat Peterbos

Project
Samen Op Straat In Antwerpen
Samen Op Straat In Antwerpen

Pour les jeunes qui habitent à l’étroit, l’espace public est leur indispensable terrain de vie. Mais leur présence est souvent ressentie comme une nuisance par d’autres habitants. Le projet SOS ‘Samen op straat’ (Ensemble dans la rue) va à la rencontre de jeunes qui ne parviennent pas à s’insérer dans des mouvements de jeunesse, des formations ou des emplois. Les travailleurs communautaires de ‘Samen op straat’ partent des besoins de ces jeunes et font un travail de terrain et intergénérationnel. Avec les jeunes, ils construisent ou rétablissent des ponts avec le reste du quartier. En 2023, SAAMO Bruxelles lance ce projet dans la cité du Peterbos (Anderlecht).

SOS ‘Samen op straat’ : qu’est-ce que c’est ?

Les jeunes dans leur quartier
On dit et on écrit bien des choses sur les jeunes et les quartiers où ils vivent. Mais il y a beaucoup moins de gens qui connaissent les jeunes et leurs préoccupations et qui leur donnent une place dans un quartier ou dans la ville. C’est là où ‘Samen op straat’ fait la différence. Les travailleurs communautaires partent activement à la recherche de jeunes à des coins de rue et sur des places. Ce sont souvent des jeunes qui ne font pas partie d’un mouvement de jeunesse, ne fréquentent pas un club de sport, ne suivent pas de formation ou ne trouvent pas d’emploi. ‘Samen op straat’ mène avec eux un travail de groupe.

SOS ‘Samen op straat’ recherche des solutions
‘Samen op straat’ donne l’occasion aux jeunes de mettre leurs talents et leurs compétences au service de la cohabitation dans le quartier. Des talents qui sont souvent méconnus et sous-estimés. C’est pourquoi ‘Samen op straat’ met les jeunes en contact avec d’autres initiatives et acteurs du quartier où ils peuvent faire du volontariat. ‘Samen op straat’ jette ainsi des ponts dans le quartier avec les jeunes.
Des solutions sont recherchées en fonction des témoignages et du vécu des jeunes de ‘Samen op straat’. Un terrain de foot trop petit, un manque de lieux de rencontre, une mauvaise relation avec la police ? Par des partenariats avec le secteur de l’animation pour la jeunesse ou une concertation avec des partenaires locaux, ‘Samen op straat’ participe à la recherche de solutions aux problèmes auxquels les jeunes sont confrontés.

SOS ‘Samen op straat’ mène une action intergénérationnelle
Les volontaires de quartier sont des adultes qui s’engagent dans le quartier où ils habitent en adoptant le point de vue des jeunes. Le soir, ils circulent sur les places et dans les rues du quartier où ils ont souvent eux-mêmes grandi. Les jeunes, d’autres habitants et les autorités locales peuvent s’adresser à eux. Ils font cela à des moments où il y a beaucoup de monde en rue : pendant le mois de ramadan et pendant les vacances. L’âge de ces volontaires varie entre 25 et 60 ans. Ils créent une confiance dans le quartier en discutant avec des jeunes et d’autres habitants. Ils évitent ainsi de petits problèmes, parfois très ennuyeux, qui peuvent être résolus avec une bonne discussion, comme des nuisances sonores, des déchets abandonnés ou de petites formes de vandalisme.

Pourquoi au Peterbos?
Pour la branche bruxelloise de ce projet, nous avons choisi la cité du Peterbos, où les besoins sont grands et où nous sommes actifs et bien implantés depuis des décennies avec SAAMO Bruxelles. Il s’agit d’un ensemble de buildings en bordure de la Région de Bruxelles-Capitale. Il est composé de 18 immeubles de logements sociaux où vivent environ 4.000 habitants qui ont un profil socio-économique très vulnérable. La cité du Peterbos est l’un des quartiers les plus pauvres de Bruxelles. Tant l’infrastructure de logement que l’espace public sont vieillissants et en mauvais état. Les logements sont de mauvaise qualité : il y a des appartements à simple vitrage, des dépôts de moisissures, des dégâts des eaux, de l’amiante, des ascenseurs défectueux… et les rénovations en cours ou prévues se font lentement.

Espace public
Il y a peu d’équipements de base et de lieux pour des rencontres spontanées. Même s’il y a un espace public (et beaucoup de verdure), il est en très mauvais état. Certaines interventions bénéfiques ont été effectuées ces derniers temps. Mais une partie des trottoirs et des escaliers est délabrée et parfois même dangereuse (risque de chute pour les personnes âgées).

Image du quartier
L’image systématiquement négative qui est donnée de la cité du Peterbos, notamment dans les médias, pèse aussi sur les habitants et en particulier sur les jeunes, qui sont souvent associés sans nuances aux nuisances et à la criminalité (liée à la drogue).
Voilà précisément pourquoi ‘Samen op straat’ peut faire une énorme différence dans ce quartier.

Intéressé par ce projet qui démarre ?

Tu connais bien la cité du Peterbos ? Tu y es toi-même actif ? Tu es intéressé par une collaboration avec ‘Samen op straat’ ? Prends alors contact avec : Katleen Vanlerberghe, coordinateur Samen op straat Peterbos:  katleen.vanlerberghe@saamo.be of 0476 328 187

 

Nouvelles et histoires

10 Rêves Pour Peterbos

10 rêves pour Peterbos

Comment se passe la vie au Peterbos ? Quels rêves les habitants du Peterbos adressent-ils aux (futurs) politiciens de la…

Back To Top